Les grandes ambitions

J’ai eu de grandes ambitions ce printemps pour quartiersnord.photos.

Un spécial « Les autres » par exemple. Pensez-y bien, le sujet est vaste, imaginez la galerie de portraits. L,autre, c'est n'importe qui à l'exception de votre petite personne jusqu'à ce vous concédiez que vous êtes aussi l'autre de votre voisin.

Je me suis aussi dit que je pourrais faire des portraits de militants sans les juger, même des libéraux de longue date un coup parti. Sait-on jamais, serait-il possible qu'ils puissent m'expliquer le mystère de leur admiration pour Jean Charest? Une colle tout de même, je n’aime pas les lignes de partis.

Je me suis dit que le thème pourrait être les murs – ou plutôt le décloisonnement. Je pensais à tous ces quartiers enclavés par des autoroutes, des chemins de fer, des centres d’achats… Dans cette optique, j’ai beaucoup pensé à cette phrase de la chanson “Anthem” de Leonard Cohen: “There is a crack in everything, that’s how the light gets in”.

Je pensais avoir trouvé la photo illustrant cette fissure par un après-midi très ensoleillé sous le Métropolitain. Je l’ai vu dans ma tête je crois bien. Quand j'ai téléchargé les fichiers de mon appareil photo, l'esprit n'y était pas tout à fait. Un traitement trop littéral du sujet. 

Un problème photographique qui demeure à résoudre.

“There is a crack in everything, that’s how the light gets in”. Anthem, Leonard Cohen